vendredi 22 février 2013

2

22 février 2013 par Hervé

1. suis-je le seul à me sentir si seul (je ne pense pas) devant les pesanteurs des habitudes compassées et verticales dès que l’on aborde tout savoir ? Tel colloque où il faut d’abord montrer patte blanche de titres hérités du XIXe siècle, et pendant ce temps tout ce savoir horizontal partout dans les tuyaux de nos ordis, tablettes et téléphones, je ne veux pas être un maître mais que faire devant tous ces gens qui n’aiment que le pouvoir, fût-ce sur un rectangle de 50 cm² ?.. Avancer dans mon boulot signifie jouer la comédie devant des gens qui veulent que tu leur montres que tu mérites de leur ressembler. Balzac, reviens foutre une bonne peignée dans ce mouroir, s’il te plaît.

2. le problème en attaquant un n°1 tel que ci-dessus, c’est que pour enchaîner sur 2, 3 et 4 voire 5, ça me demande de l’imagination. Et ce truc là est en quantité limitée.

3. ah tiens, et si je vous disais un mot de ma toux ?.. Bah… RAS, idem et dix de der.

4. si je me débrouille bien d’ici quelques jours je devrais pouvoir me fabriquer une panthère de jade. Dans World of Warcraft. Ne pas savoir à quoi ça sert doit être presque aussi poétique que de le savoir…

A demain.

Publicités

2 réflexions sur “vendredi 22 février 2013

  1. Le miroir du pouvoir, mouroir du savoir. Nous savons qu’il ne sait pas. Il ne sait pas que nous savons. Et nous savons ce qu’il ne sait pas. Il ne sait pas ce que nous savons. Et la science dépend de ce mouroir. Et votre toux… elle est importante votre toux.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :